D.I.M.I.L.Y, tome 1 : Did I Mention I Love You ? – Estelle Maskame

Sortie début 2016 en France, j’ai depuis eu le temps de croiser cette série de nombreuses fois aussi bien sur des blogs que sur Booktube. Seulement, l’histoire d’amour entre une demi soeur et son demi frère ne m’attirait mais alors pas du tout. Il aura fallu un week-end chez ma famille sans la possibilité d’avoir accès à Internet pour que je finisse la série qui a été une véritable surprise. Pourtant je partais très mitigé après la lecture du premier tome qui ne pas convaincu plus que ça.

Dès le départ je savais que cette histoire avait d’abord été écrire sur Wattpad avant d’être publiée et que son auteur était très jeune. J’ai adoré After d’Anna Todd donc pour moi le problème n’était pas là. C’était surtout par rapport à cet amour tabou, j’avais de gros aprioris mais également l’écriture un peu trop jeunesse pour le coût qui m’ont posé quelques problèmes.

Les personnages sont assez jeunes, un groupe d’ado entre seize et dix-sept ans, qui regroupe à eux seuls tous les clichés à quoi on peut s’attendre. Leur comportement, leurs décisions, tout m’a paru peu crédible et dans l’excès. Dans ce roman, les ados ne pensent qu’à une chose en vacances : faire la fête, boire et désobéir à toute autorité. Non pas que je sois d’une autre époque, je n’ai que 22 ans mais personnellement je ne me suis absolument pas identifié aux personnages. Rien n’est simple avec nos héros, déjà que leur amour pose problème mais rien ne va non plus dans leurs choix. Tout est pris sur un coup de tête, rien n’est réellement réfléchi. D’un côté cela peut avoir du bon, mais j’aurai aimé qu’Estelle Maskame rende les choses plus réalistes, car je me suis sentis détaché de l’histoire.

Ce que je dois bien avouer c’est que le roman est terriblement addictive. L’auteur à su reprendre les bases du Young Adult, un bad boy et une belle voiture avec une héroïne simple. Selon moi malgré quelques erreurs, l’histoire reste quand même très sympa. Un récit touchant avec des personnages charismatiques, des rebondissements, certes, prévisibles mais qui ne vous empêchent pas de tourner les pages à une vitesse folle. Estelle Maskame m’a tout de même piqué, au point où les deux autres tomes ont été finis dans les deux jours suivants.

Même si j’ai eu du mal à me faire à cette relation, que les personnages ne nous laissent pas vraiment le temps non plus, Estelle Maskame nous offre une très jolie histoire. Il faut savoir à quoi s’attendre, mais les personnages sont attachants et on se prend vite au jeu. Si vous êtes réticent concernant cette histoire, sachez que même si le premier tome ne m’a pas convaincu les deux suivants se retrouveront inévitablement dans mon TOP 2017.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s