Rule, Marked Men – Jay Crownover

marked-men,-tome-1---rule-716369

Résumé : Lorsqu’elle était adolescente, les très riches parents de Shaw Landon se sont peu occupés d’elle. Elle a alors trouvé refuge dans la famille Archer où elle était particulièrement proche de Remy, frère jumeau de Rule, aujourd’hui décédé dans un accident de voiture. Elle est liée à cette famille plus qu’à la sienne. Mais Shaw est depuis toujours secrètement amoureuse de Rule, ce qui l’empêche d’avoir de véritables relations avec d’autres hommes. Rule, lui, voit en elle une fille à papa, trop sérieuse et surtout la petite amie de son défunt frère. De plus tout les oppose : de nature rebelle et fêtard, il est tatoueur et tatoué, a des piercings et les cheveux de toutes les couleurs. Avec son look classique, elle est sage et concentrée sur ses études de médecine. Mais parfois il suffit d’une jupe courte et de quelques cocktails pour que le regard que l’on porte sur quelqu’un change. Les secrets sont révélés et que rien ne sera plus jamais comme avant… Rule et Shaw tenteront de comprendre ce qu’ils ressentent et d’être ce que l’autre attend. Mais entre les traumatismes de leurs familles respectives, les habitudes de coureur de jupons de Rule, l’emploi du temps chargé de Shaw et son ex qui la harcèle, ces deux-là auront bien du mal à se trouver. Leur amour sera-t-il plus fort que leurs différences ? 
L’ambiance de cette série est celle d’un salon de tatouage, de concerts de métal, le tout agrémenté de délires de colocataires et de virées dans leur ville natale.

Qu’est que ça fait du bien de sortir peu à peu de ma panne de lecture, après avoir enchainé les déceptions en ce début d’année 2016 je viens vous présenter un petit coup de coeur livresque avec qui j’ai passé un très bon moment.

Shaw London, est une jeune femme issue d’une famille qui ne s’intéresse qu’à son image et qui ne la jamais vraiment aimé comme des parents devraient aimer son enfant, Shaw va grandir en compagnie des frères Archer et de leurs parents. Shaw est une fille douce, intelligente et qui malgré elle va toujours vouloir satisfaire tout le monde. Elle cherche désespérément l’amour de quelqu’un alors quand Rémy la prend sous son aile, pour tout le monde il n’y a pas de doute, ils sont le couple parfait. Seulement il est impossible de prévoir ce que l’avenir nous réserve et Shaw sera bien placé pour le savoir. Même si elle a toujours porté Rémy dans son coeur, Shaw ne peut s’empêcher d’avoir le coeur qui s’emballe quand elle est près de Rule, le frère jumeau de Rémy. Seulement Rule est totalement l’opposé de son frère.

Rule Archer, c’est le genre de garçon tatoué de la tête aux pieds, qui a toujours été indépendant. Il est du genre mauvais garçon, qui ramène une fille différente toutes les semaines, mais la seule constante dans sa vie c’est Shaw. Cette fille est dans sa vie depuis tellement longtemps, que c’est comme si elle était une Archer. Elle supporte son humeur, quand il est forcé d’aller bruncher chez ses parents tous les dimanches matins. Elle l’a vu dans ses pires états et connait tous ses secrets. Seulement Shaw est le genre bien trop propre sur elle pour lui, elle vient d’une famille riche qui certes n’a jamais fait attention à elle mais qui ne se déplace qu’avec sa BMW. Seulement, elle a beau avoir été à son frère, il y a quelque chose qui l’attire.

On comprend dès le début du livre que la vision de Rule sur Shaw va bien vite changer, et qu’il n’y a qu’elle qui le voit comme il est réellement. C’est une romance mignonne, du déjà vu certes, mais mignonne quand même. J’ai beaucoup aimé le fait que l’auteur nous offre d’un chapitre à l’autre le point de vu de Shaw et de Rule. J’ai aussi beaucoup aimé voir l’évolution de Rule, le voir sortir de sa carapace. Je suis tombée sous son charme même si physiquement ce n’est pas du tout mon genre, il faut dire qu’une fois rentré dans sa tête qui ne tomberai pas amoureuse ? Rule va tout faire pour se montrer digne de Shaw, quitte à se perdre en chemin. Jay Crownover va aussi mettre l’accent sur certains problèmes familiaux, comme par exemple le fait que pour certain l’image qu’on renvoie est quelque chose de primordial même si c’est au dépend des autres.

Au début de la chronique je parlais d’un « petit » coup de coeur car même si j’ai bien aimé l’histoire, je m’attendais à plus de rebondissements. Il a fallut attendre les 100 dernières pages pour que quelque chose se passe, sinon c’était du « Je t’aime », « moi non plus ». Je n’arrêtais pas de me poser la question : « Mais quand est-ce que ça va merder? »

Il faut savoir que chaque tome de la série est consacré à un personnage de la bande. Hâte d’en savoir plus sur Jet dans le second tome.

4/5

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s