Indecent, tome 1 – Colleen Hoover

indecent,-tome-1---indecent-489415

Résumé : Pour surmonter le brusque décès de son père, Layken, âgée de 18 ans, part s’installer, avec sa mère et son frère, dans le Michigan. Sa famille la considère comme un roc, mais en son for intérieur, elle est désespérée. Bientôt, une rencontre va tout changer : celle de Will, son voisin passionnée de poésie, un être lumineux, patient et protecteur, qui partage beaucoup d’intérêts communs avec Lake, peut-être même trop…
Après un premier rendez-vous exceptionnel, le quotidien reprend ses droits et amène avec lui un obstacle infranchissable. Les circonstances auront-elles raison de leur attirance hors du commun?

Au début de ma lecture je pensais tomber dans une histoire de romance déjà vu et revu, je n’aurai pas du sous estimer Colleen Hoover, j’ai déjà lu deux livres de cette auteur que j’ai beaucoup aimé. J’aurai du me douter qu’elle nous réservait quelque chose de puissant, j’ai été complètement prise au dépourvu au chapitre 3, je ne m’y attendais pas.

On fait la connaissance de Layken, de sa mère Julia et de son petit frère Kel. Lake à perdu son père six mois plutôt et pour essayer d’avancer sa mère décide de faire déménager toute la famille dans le Michigan. Lake n’est pas enchanté par cette nouvelle aventure, mais elle fait la connaissance de Will Cooper son charmant voisin. Dès les premiers instants la tension entre les deux personnes est présente et ne les quittera plus.

Sous cet angle je ne misais pas beaucoup sur l’histoire, le revirement de situation ma coupé le souffle, je ne l’avais pas vu venir. Colleen Hoover nous livre les sentiments de Lake comme si c’était nous, j’avais l’impression de réussir à ressentir ce qu’elle ressentait. J’ai apprécier son authenticité, sa répartie mais aussi son naturel. Elle reste à sa place, sans essayer d’en faire trop.

Dès les premiers pages je dois vous avouez que j’avais du mal avec Will, il arrive de nul part et j’avais peur que l’histoire soit déjà bouclée. C’est au fil des pages qu’on se rend compte de quel genre d’homme il est; il est attentionné, protecteur et très responsable. Je ne m’attendais pas non plus à son histoire. Collent Hoover nous donne déjà le ton, le deuil sera de la partie.

J’ai aimé suivre les aventures de Lake, mais je dois avouer que mon coup de coeur revient à sa mère, Julia, et ses conseils. Je crois que c’est la première fois que je retiendrai des leçons d’un livre. Elle a su me toucher, sa force est remarquable. Si je n’avais plus qu’une chose à dire se serait de profiter de la vie à chaque instant, sans jamais rien regretter.

Colleen Hoover est pour moi une révélation de l’année 2015, vous la retrouverez à coup sur dans mon TOP 2015.

5/5

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s