Driven, tome 1 – Kay Bromberg

the-driven,-tome-1---driven-693840

 

Résumé : Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d’elle-même jusqu’au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise… Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu’il désire. Une histoire d’amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

Avant de commencer cette chronique, il faut que vous sachiez que je n’avais plus ressentis une addictivité aussi grande depuis After d’Anna Todd.

Au debut, je n’étais pas franchement emballée, je trouvais que l’action pour le coup était bien trop rapide (si on compare avec ce que j’ai dis précédemment dans ma chronique sur Phobos). Des les premières pages on retrouve deja nos deux personnages principaux en action sans vraiment avoir eu le temps de les connaitre. Mais mise a part ce debut un peu rapide, l’addictivité est vite arrivé. Ryles comme Colton sont des personnages attachant, plein de vie. Leur histoire et belle mais en même temps elle n’est pas aussi facile comme le debut aurait pu nous faire penser. Je dévorais les phrases de Kay Bromberg, je voulais percer la carapace de Colton, je voulais moi aussi voir les yeux violets de Ryles. Vraiment j’ai été transporté. On se doute bien à un moment que quand les révélations se seront faites il n’y aura pas de retour en arrière. On sait que la vie des deux personnages ne sera plus la meme mais en meme temps je ne peux les imaginer qu’ensemble.

Colton est le genre de garçon que moi personnellement je n’accroche pas, le genre de garcon arrogant et tellement sur de lui, qui pense pouvoir avoir n’importe qui a ses pieds juste parce qu’il le desire. Et pourtant je l’ai vraiment apprécié. J’avais envi de connaitre ses secrets et c’est pour cela que la lecture était si addictive, je tournais les pages sans pouvoir m’arrêter.

Cette histoire m’a quand même fait penser à After d’Anna Todd que j’ai cité plus haut et que j’avais adoré. Pour moi After est la plus belle histoire d’amour que j’ai lu et Driven est sur sa ligné. Dans After j’avais adoré Hardin. Et dans Driven j’ai beaucoup aimé Colton. À croire que le genre d’homme qui ne m’attire pas dans la vraie vie est mon genre dans la littérature.

La fin m’a laissé sans voix, j’étais a l’université quand j’ai terminé le tome 1 et je n’avais qu’une envi c’était d’attaquer le tome 2. Parce que clairement la fin nous laisse avec tellement de questions.

4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s